Mobilisons-nous

pour que les sportifs de haut niveau bénéficient :

  • d’un contrat de travail avec un salaire décent
  • d’une couverture sociale adéquate
  • d’une protection adaptée aux risques auxquels ils sont soumis
  • d’une représentation auprès des instances pour défendre leurs droits

 

Ils nous soutiennent :

Nous soutenir

Conçu par des sportifs pour des sportifs

De nombreux athlètes de haut niveau se trouvent dans une situation personnelle et/ou professionnelle précaire. Selon le rapport commandé par Thierry BRAILLARD, secrétaire d’Etat aux Sport en 2014, « la moitié des 450 sportifs français qui a participé aux Jeux Olympiques de Rio vivait avec moins de 500 euros par mois ».

La santé des sportifs devient une préoccupation essentielle. L’observatoire de l’accidentologie dans le domaine du sport, lancé en mars 2019 par Roxana Maracineanu, ministre des Sports, affiche ce besoin de sécurité et de prévention, notamment dans les sports à risques. Par ailleurs, les sportifs de haut niveau sont également confrontés à d’autres risques professionnels, notamment sociaux, juridiques, fiscaux.

Cette prise de conscience s’inscrit dans un contexte général qui voit de plus en plus de sportifs de haut niveau se mobiliser pour être mieux entendus. C’est le cas du mouvement international Global Athlete lancé en février 2019 qui œuvre pour que la voix des athlètes puisse enfin être entendue par les instances internationales, notamment le Comité International Olympique et l’Agence Mondiale Anti-dopage.

L’union des sportifs de haut niveau

L’union, créé en février 2015 suite à l’audition de certains membres par la commission Ministérielle « Karaquillo », dans le cadre de la préparation de la loi « visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale » (loi promulguée en novembre 2015) se positionne comme Le syndicat des athlètes de haut niveau.

Etapes de création de l'union

Création de la Ligue Nationale Athlétisme

Première ligue professionnelle dans un sport individuel en France :
– Adossée à un circuit de meetings, la LNA permet de professionnaliser les meilleurs athlètes français par l’intermédiaire de leur club.
– Ils bénéficient ainsi d’un statut professionnel qui correspond à leur activité principale et d’une couverture sociale adéquate.

Création de Moselle Sport Académie

Initié par le Département de la Moselle, l’objectif du dispositif est :
– De structurer le soutien aux sportifs de haut niveau, en s’appuyant sur les clubs pour les professionnaliser.
– La mise en place d’un fonds de dotation a permis et permet d’associer le réseau économique mosellan à ce dispositif.

Création l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau

– 28 février : Lancement officiel de l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau
– 07 octobre : Audition au Sénat, dans le cadre de la LOI n° 2015-1541 du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale

Travaux de l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau

– 27 juin 2018 : Audition à l’Assemblée Nationale : commission d’évaluation de la loi de novembre 2015 relative à la protection des sportifs professionnels et de haut niveau
– 17 octobre 2018 : Dépôt du rapport à l’Assemblée Nationale : présentation et dépôt du rapport complémentaire faisant suite à l’audition du 27 juin 2018
– 27 novembre 2018 : Audition au Conseil d’Etat – étude annuelle du Conseil d’Etat consacrée au thème « Le sport »

Protection des sportifs de haut niveau

– 25 février 2019 : Création du livre blanc – proposition d’évolution de la loi LOI n° 2015-1541 (du 27 novembre 2015) et proposition de création d’une charte économique et sociale destinée aux sportifs de haut niveau

Le livre blanc est la première étape de formalisation des propositions de l’union et de ses partenaires.

> Extrait du livre blanc : vers une performance responsable (PDF)

Les membres fondateurs de l’Union

Disponible ici 

Nos propositions :

1. Développer la professionnalisation des sportifs de haut niveau en préparation des compétitions de référence, notamment les jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Chaque année, 5000 sportifs / sportives sont inscrits sur les listes de haut niveau du ministère des Sports (listes Elite, Seniors, Jeunes et Reconversion). Parmi eux, une minorité possède un véritable statut de sportif professionnel. Notre objectif est de permettre à de plus en plus de sportifs / sportives de haut niveau, notamment dans les sports individuels, de bénéficier d’un contrat de travail de sportif professionnel, d’un salaire décent et d’une couverture sociale adéquate.

2. Reconnaitre officiellement le sport de haut niveau comme :
– Un véritable métier,
– Une activité qui expose à des risques et qui nécessitent une protection spécifique

Nos démarches :

1. Lancer une campagne d’informations vers les sportifs / sportives de haut niveau sur les modalités actuellement à leur disposition en matière de :
– Retraite
– Couverture en cas de blessure (accident de travail, maladie professionnelle …)
– Contrat de travail à durée déterminée spécifique
– Formation : Diplôme Universitaire « Management d’une Carrière de Sportif Professionnel »

2. Améliorer les modalités existantes, notamment pour les sportifs pratiquant un sport individuel, en demandant au législateur un complément de loi pour la création d’un CDI spécifique.

3. Positionner le club au cœur de ce dispositif de professionnalisation comme employeur du sportif de haut niveau